Visites guidées en Auvergne en italien – Visite guidate in Alvernia in italiano

Leonardo Felician et son épouse Cinzia, deux journalistes avides d'art, d'architecture et d'agapes, sont venus la semaine dernière en Auvergne. 

Voici les traductions de deux des articles qu’ils ont publiés sur le Net. Pour les versions originales in italiano, c’est ici :

http://www.epulae.it/giornale/articolo_det.asp?ID=5085, 

ou ici : http://www.arsnow-magazine.it/francia-non-solo-parigi/

Article 1 : L’Auvergne, version AOC.

Parmi les sites du Patrimoine de l’UNESCO de la région Auvergne-Rhône Alpes, qui s’étend de la Savoie et le  Lyonnais jusqu’au cœur vert de la France, l’Auvergne précisément, le Parc des volcans d’Auvergne est certainement un des plus visités. 

Ces montagnes au profil très reconnaissable, « les Puys », constituent une attraction touristique primordiale et le Puy de Dôme qui jouxte Clermont-Ferrand est la plus célèbre. Mais la capitale de l’Auvergne a dans son centre historique, encore beaucoup à offrir à ses visiteurs avec deux églises à ne pas manquer. 

Sa cathédrale gothique, enrichie de nombreux vitraux colorés sur la vie des Saints, se caractérise par sa couleur noire car elle est entièrement édifiée en pierre volcanique. Construite à partir de 1248 elle a été complétée six siècles plus tard par Viollet-le-Duc à la fin du XIXème, par deux hauts clochers à flèches. Elle est érigée au faîte de la butte, elle aussi volcanique, noyau fondamental de la ville.

Sur la pente, se trouve aussi une autre église remarquable et plus ancienne, Notre-Dame du Port, magnifique construction romane, avec les dessins extérieurs  en mosaïque du chevet.Il est agréable de se balader dans le centre historique de Clermont, distant de quelques kilomètres de l’autre noyau urbain de Montferrand en raison de l’atmosphère intacte des nombreux bâtiments venus d’un passé lointain.

Pour la pause, il y a le restaurant L’AOC, abréviation d’Appellation d’Origine Contrôlée, équivalent de l’italienne DOC. C’est un restaurant bien placé dans la zone piétonne proche du marché Saint Pierre, économique et sans excès de luxe mais avec une cuisine authentique et des tables conviviales qui peuvent s’installer en extérieur à la belle saison. On consulte le menu du jour sur un grand tableau d’ardoise. Bonne carte de vins, tous français.

Les plats typiques d’Auvergne à essayer au moins une fois durant son séjour dans la région sont l’aligot, une sorte de purée de pomme de terre avec du fromage fondu filant . Un autre plat typique est la truffade, une recette à base de pommes de terre et de fromage frais du Cantal.

Article 2 : La France, ce n’est pas que Paris

Les projets de Peter Rice, ingénieur de structures irlandais disparu en 1992 (qui œuvra durant des années au côté de Renzo Piano au sein de l’Atelier Piano & Rice) sont considérés comme des plus représentatifs de l’époque moderne (l’opéra de Sydney, la pyramide du Louvre et l’Arche de la Défense à Paris, etc).

L’un, moins connu, de ses travaux est la structure de la couverture de verre du Musée d’Art Roger Quillot de Clermont Ferrrand. Ouvert en 1992, le MARQ résulte de la transformation d’un ancien couvent des Ursulines par les architectes Claude Gaillard et Adrien Fainsilber. 

Les différentes salles, qui présentent plus de 2000 œuvres sur 6000 mètres carrés, s’articulent sur trois niveaux autour d’un atrium très clair surmonté justement par sa lumineuse couverture de verre portée par un poteau central en tronc d’arbre.Devenu l’un des plus importants supports culturels de la région Auvergne au centre de la France, le musée propose toute l’année une programmation d’activités artistiques adossées à ses collections permanentes.